Bab El Khémis, un marché aux puces historique

bab-el-khemiss

Sous la dynastie Almohades,  cette porte était appelée Bab Fès, c’était l’une des principales portes de la vielle ville. Elle servait d’entrée principale de la cité du jardin de l’ambre (l’un des principaux souks d’ambre du pays, de l’époque) et de l’ancien Mellah (quartier juif). Ce n’est qu’après sa restauration en 1803-1804 que Bab Fès devient Bab El Khémis.

Situé dans la zone nord-est de la Médina de Marrakech, Bab El Khémis, dit aussi “Porte du Jeudi” doit son nom au souk principale de la ville qui se tenait autrefois, uniquement les jeudis. Il servait de lieu d’échanges commerciaux entre les habitants de la ville et ceux des campagnes avoisinantes. Il a longtemps été considéré comme le plus important de la ville, grâce à sa position stratégique et son dynamisme continu (jusqu’à 10.000 personnes pour les jours les plus animés).

Aujourd’hui, il abrite une sorte de marché aux puces où l’on trouve tout et n’importe quoi : De superbes portes en bois, des ordinateurs vieux de 15 ans, de magnifiques lampes vintage ou encore des réfrigérateurs… ON TROUVE TOUT.  Bab El Khemis étonne par l’abondance, la diversité et les bas prix des produits qui s’y trouvent. Grossistes, artisans, antiquaires… certains exposent leurs marchandises dans leurs magasins respectifs d’autres se contentent d’occuper les places libres en simples vendeurs ambulants, créant une ambiance particulière qui fait de cette place publique, l’un des quartiers populaires les plus vivants de Marrakech.

Le souk de Bab El Khémis est sans doute l’endroit idéal pour les amoureux d’objets insolites.