FIFM 2019 : Un film marocain parmi les 14 films en compétition officielle

FIFM 2019 : Un film marocain parmi les 14 films en compétition officielle

Du 29 novembre au 7 décembre 2019, festivaliers et amoureux du cinéma découvriront 98 flms provenant de 34 pays répartis en plusieurs sections : La «Compétition officielle», les «Séances de gala», une section « Hommage au cinéma australien», les «Séances spéciales», «Le 11e Continent», le «Panorama du Cinéma marocain», la section «Jeune Public», les «Projections Jemaa El Fna», le «Cinéma en audiodescription» et la section «Hommages».

Pour cette 18e édition, le Festival International du Film de Marrakech (FIFM) met en lumière les cinémas du monde, reflet de la diversité et de la créativité de la production cinématographique internationale. La compétition officielle reste fidèle au positionnement du Festival : montrer des premiers ou seconds longs métrages afin de révéler et de promouvoir les nouveaux talents du cinéma mondial.

Les 14 flms en lice pour décrocher l’Étoile d’or de Marrakech témoignent tous d’un sens étonnant du style et de la profondeur de la pensée. Certains osent même explorer de nouveaux territoires et établir des approches personnelles et très originales de la création cinématographique. Le film marocain en compétition officielle est “Le Miracle du Saint Inconnu” de Alaa Eddine Aljem (Maroc, France)

Voici les 14 films en compétition officielle : “Babyteeth” de Shannon Murphy (Australie) – “Bombay Rose” de Gitanjali Rao (Inde, France, Royaume-Uni, Qatar) – “The Fever”, de Maya Da-Rin (Brésil, France, Allemagne) – “Last visit” de Abdulmohsen Aldhabaan (Arabie Saoudite) – “Lynn + Lucy” de Fyzal Boulifa (Royaume–Uni) – “Mamonga” de Stefan Malešević (Serbie, Bosnie Herzégovine, Monténégro) – “Mickey and the bear” de Annabelle Attanasio (États-Unis) – “Mosaic Portrait” de Zhai Yixiang (Chine) – “Nafi’s father” de Mamadou Dia (Sénégal) – “Scattered Night” de Lee Jih-young, Kim Sol (Corée du Sud) – “Sole” de Carlo Sironi (Italie, Pologne) – “Tlamess” de Ala Eddine Slim (Tunisie, France) – “Le Miracle du Saint Inconnu” de Alaa Eddine Aljem (Maroc, France) et “Valley of Souls” de Nicolás Rincón Gille (Colombie, Belgique, Brésil, France).

Pour plus d’infos, c’est juste ici.