Médina de Marrakech, 950 ans d'histoire

Médina-de-Marrakech

Tout commence en 1070, Lorsque Youssef Ibn tachafine, chef suprême des Almoravides (1056 -1147), décide de fonder Marrakech sur un terrain totalement vierge… Et en 2020, Marrakech fêtera ses 950 ans d’histoire. Tout simplement MONUMENTAL. Retour sur ce qui a fait le succès et la renommée mondiale de la ville ocre, la ville rouge, la perle du sud ou encore la terre de dieu, signification de Marrakech.

Classée patrimoine mondial par l’Unesco depuis 1985, La Médina de Marrakech s’étend sur une superficie globale de près de 700 hectares. C’est la pus grande médina du Maroc et aussi la plus peuplée d’Afrique du Nord. Érigée au 11ème siècle, la ville ocre fut pendant longtemps un centre politique, économique et culturel majeur de l’Occident musulman, régnant sur l’Afrique du Nord et l’Andalousie, sous l’égide des différentes dynasties qui se sont succédé. Marrakech était la capitale d’un empire où régnait alors une des plus originales et une des plus belles des civilisations islamiques.

Balançoires des jours de fête à Marrakech

Balançoires des jours de fête (1915-1920)

L’une des grandes forces de la ville, c’est l’empreinte indélébile laissée par chacune des dynasties durant ce dernier millénaire : les Almoravides, fondateurs de Marrakech entre 1070-1072, concepteurs de l’ingénieux réseau d’irrigation qui permet de fournir l’eau dans toute la région, les Almohades, les Mérinides, les Sâadiens et les Alaouites. En effet, Marrakech abrite des monuments majestueux, véritables chefs-d’œuvre de l’architecture et de l’art comme la mosquée de la Koutoubia, la Kasbah, le Palais El Badila Medersa Ben Youssefles Tombeaux Saâdiens, les remparts, le Palais Bahiales portes monumentalesles Jardins de l’Agdal, la Ménara… Tous ces monuments grandioses reflètent la valeur universelle exceptionnelle du bien. Ses souks, ses maisons, son lacis de ruelles, ses fondouks, ses activités artisanales et commerciales traditionnelles en font comme disent les historiens : ” un exemple éminent de ville historique vivante “. Véritable théâtre en plein air, La place Jamaâ El Fna émerveille toujours autant les visiteurs.

Cuves des tanneurs Marrakech

Cuves des tanneurs à la Médina de Marrakech (1918-1923)

De nos jours, Marrakech est une référence en matière de tourisme avec plusieurs grandes enseignes de l’hôtellerie et une offre très large, mais aussi et surtout en terme d’écologie. Tournée vers l’électrique et les énergies renouvelables, la ville a pour ambition de se hisser au rang de métropole durable. Avec plus d’1 million d’habitants sur une superficie de 230 km2, la ville est splittée en deux parties : la médina de Marrakech ou ville historique qui compte dix kilomètres d’enceinte, et la ville nouvelle dont le centre ville commercial Guéliz, fut fondé pendant le Protectorat Français. Les autres quartiers se nomment Hivernage, Agdal, Targa, Douar Askar, Sidi Youssef Ben Ali, Daoudiat et la Palmeraie dont la plantation est aussi l’oeuvre des Almoravides…

Depuis plusieurs années, Marrakech accueille également de grands événements internationaux comme le Festival International du Film de Marrakech, Awaln’Art, le Festival des arts populaires, le Marrakech du rire, le  Sun festival ou le festival Oasis de musique électronique…La ville a su allier modernité et authenticité, pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.

La Koutoubia

La Koutoubia (1922)

Capitale des Almoravides et des Almohades, la ville ocre a grandement participé au développement de l’urbanisme médiéval. La capitale des Mérinides, Fès, est en très grande partie inspirée du modèle urbain antérieur de la perle du sud. Considérée comme ” l’exemple achevé d’une grande capitale islamique de l’Occident méditerranéen “, Marrakech avait à une époque donné son nom à l’empire marocain, appellation tours d’actualité en Iran.

Place des ferblantiers à Marrakech

Place des ferblantiers à Marrakech (1920)

En 2020, Marrakech soufflera donc sa 950ème bougie. Une cérémonie grandiose est prévue pour l’occasion, nous vous en dirons un peu plus prochainement sur My Little Kech.

Photos : DR