Heetch s'implante à Marrakech

heetch simplante a marrakech

Heetch débarque à Marrakech. Après Casablanca et Rabat, la ville ocre accueille dès ce 19 janvier, les premiers taxis labellisés “Fiddek”. Une offre qui renforcera la mobilité au profit des touristes et des locaux.

Heetch s’est associé exclusivement avec les taxis professionnels et l’objectif à court terme est de conclure des partenariats gagnant/gagnant, avec 100 chauffeurs de taxis pour le lancement, et d’arriver avant l’été, à un total de 500 chauffeurs inscrits. Heetch a également des contacts avec les représentants des secteurs de l’hôtellerie et des loisirs pour réfléchir à des solutions de mobilité adaptées aux touristes.

Le fondateur de Heetch, Teddy Pellerin explique : “On arrive à être un petit peu moins cher que nos concurrents car nous prenons une commission plus faible (15% contre 20-25% chez les autres applications). Nous n’avons pas de majorations obligatoires aux heures de pointe.”

“Nous incitons nos utilisateurs à s’asseoir à côté du conducteur, à discuter avec lui, à le tutoyer. Nous voulons que le trajet ne soit pas uniquement vécu comme une commodité mais aussi un moment de partage social” ajoute Teddy Pellerin.

Avec le système Heetch, le chauffeur a donc moins peur d’une mauvaise note, qui lui interdirait un accès à la plateforme, car ses clients sont en théorie plus “cools”.

En partenariat avec l’UMT et la CTS (Coopérative taxis service) de Marrakech, les chauffeurs marrakchis de Heetch suivront un cursus complémentaire incluant une initiation à la composante touristique de la ville, son histoire séculaire et ses principales attractions touristiques.

Les chauffeurs Heetch de Marrakech profiteront des mêmes avantages sociaux que leurs homologues Casablancais et Rbatis, notamment l’AMO.

Avant son arrivée dans la ville ocre, l’application avait enregistré plus de 20.000 connexions depuis Marrakech. Heetch est bien parti pour en faire la deuxième ville en terme de flux, après Casablanca.