Un paradis électronique nommé Moga Festival...

moga festival
© Oli Riley

Moga Festival 2019, retour sur une 3ème édition qui aura marqué les esprits. Plus de 6000 personnes , 60 artistes et un spot incroyable, pour une expérience unique entre musique électronique et culture gnaoua. 

Avec une programmation pointue, réunissant des artistes d’ici et d’ailleurs, les festivaliers ont pu se régaler durant 3 jours, de midi à 5h du matin. 4 scènes colorées et originales, mêlant jardins suspendus et artisanat local, réparties aux 4 coins du splendide Sofitel Essaouira, ont abrité des sets savoureux qui ont fait chavirer le cœur des festivaliers.

La performance de Satori Live est l’un des moments forts de ce festival. Le hollandais a fait étalage de tout son talent pour une performance XXL sur le pool stage. Quid du set enflammé de Blond:ish qui a retourné le garden stage et fait danser les festivaliers durant plus de 2h non stop. La création de Parallels et Maalem qui a donne naissance à des sonorités sensationnelles, faisant vivre au public un moment très spécial.  Philippe Straub qui a transporté le public avec un set de l’espace, les excellents Oxia et Nicolas Masseyef qui ont balancé de la house et techhouse bien sentie, la légende Praslesh qui a fait groover le public, Memed qui a mis le feu dans l’enceinte confinée du So Lounge, Daox b2b Sahal qui ont régalé le terrasse stage, Maou qui a distillé un set tout en finesse, l’autre légende Kenny Dope qui a offert au public un set surprenant mêlant hip hop, funk et house, Glitter qui a fait vibrer le public sur le garden stage ou le binôme Toto & Bloko qui a clôturé le festival, lundi au petit matin, sous les acclamations des festivaliers… et la liste est très longue.

Des festivaliers venus en grande partie du Maroc mais aussi d’Europe et notamment de Suisse, comme Benjamen, avec qui nous avons tapé la discute. Quand on lui a posé la question sur le Moga 2019, sa réponse était spontanée et on ne peut plus claire. ” C’est le paradis ici, c’est comme dans un rêve. J’ai 26 ans et c’est la première fois que je viens au Maroc, j’ai un peu honte ” dit il en souriant ” Je suis entrain de vivre l’une de mes meilleures expériences, qui restera gravée dans ma mémoire et j’en ai fait des festivals en Europe, mais ici c’est vraiment différent. La ville est magnifique, les gens sont si chaleureux, l’atmosphère est incroyable ” et on le comprend le bougre.

Le cadre est vraiment unique, car soyons honnêtes, peu de festivals peuvent se targuer d’avoir un tel spot. Vue sur golf et sur l’océan Atlantique, ajoutez à cela des artistes en osmose avec un public électrique, un doux coucher de soleil, et l’atmosphère devient littéralement magique.

Outre la flopée de djs et artistes, le festival offrait la possibilité de vivre des expériences au cœur de la cité des Alizée avec des workshops, cours de cuisine… mais l’intérêt principal des festivaliers, c’est évidemment la musique électronique. Et durant 3 jours donc, ils ont pu profiter d’un lineup finement choisi, une organisation quasi-parfaite, un staff aux petits soins et des forces de l’ordre à l’écoute des besoins !

View this post on Instagram

Avis à la Moga Tribe, nous avons réussi à mettre 2000 d'entre vous dans cette vidéo : Attention, ça va très vite ! 💨
Le temps est parti dans une course effrennée pour ce dernier jour du MOGA FESTIVAL ! Entre musique aux influences nomades et sets techno, nous avons vogué entre belles découvertes et artistes phares de la scène mondiale 🎶
La Garden Stage a vacillé sur le live d'ISSAM, Satori a plongé la Pool Stage dans une vague de lumière bleue surnaturelle, et Folamour a joué un set énergique sur la Terrasse devant une foule aux sourires extatique 🙌🏼
De 12h à 5h, tout le monde a vécu son Moga d'une manière qui lui est propre. Taguez #MyMoga pour nous raconter tout ça ! Encore une fois, MERCI à TOUS pour votre présence, votre bonne humeur, votre style et vos pas de danse 💃🏼 See you next year 💛 #mogafestival 📽 @jbraimondi & @zouhairlaalam

A post shared by Moga Festival (@mogafestival) on

Le Moga est train de devenir une référence en matière de festival au Maroc et tout le monde se donne déjà rendez vous pour le Moga 2020 prévu du 9 au 11 octobre 2020 “. Ça s’annonce mémorable.

Plongez dans l’atmosphère Moga Festival avec les Stories Instagram et profitez en pour nous suivre. Ça se passe ici.

Stories Instagram Moga Festival 2019