Zaynab Nefzaouia, la véritable fondatrice de Marrakech

zaynab nefzaouia marrakech

C’est sans aucun doute l’une des femmes les plus puissantes de l’histoire du Maroc. Dotée d’une très grande intelligence et d’une rare beauté, Zaynab Nefzaouia (1039-1117) a régné sur le Maghreb et une bonne partie de l’Espagne. Conseillère extrêmement précieuse de son époux Youssef Ibn Tachfin, fondateur et premier sultan de la dynastie almoravide au 11ème siècle, c’est elle qui imagine la ville ocre, en dessine les plans, en choisit l’emplacement et évidemment, le nom. Marrakech, c’est Zynab Nefzaouia. Une visionnaire.

Zaynab Nefzaouia, la magicienne

Fille d’Ibrahim Nefzaouia, un riche marchand issu de Kairouan, une ville sainte, Zaynab Nefzaouia voit le jour en 1039, aux pieds de l’Atlas, dans un petit village nommé Aghmat. Son père lui offre une éducation de grande qualité pour l’époque et très vite, Zaynab fait preuve d’une incroyable vivacité d’esprit et une envie d’apprendre intarissable. ” À cette époque, il n’y en avait pas de plus belle, de plus intelligente, de plus mordante ou de plus spirituelle… elle était mariée à Youssef, qui a construit Marrakech pour elle”  (Le Kitab al-Istibsar).

Célèbre pour son génie politique et son caractère audacieux et perspicace, Zaynab est surnommé “La magicienne” et se voit attribuer le titre de “Reine”, preuve s’il en fallait une, qu’elle partage le pouvoir de son époux Youssef Ibn Tachafine et gouverne avec lui. Elle l’accompagne dans la création de son empire et grâce à ses précieux conseils, il parvient à étendre son empire de façon phénoménale : De l’Atlantique à la Kabylie, de la Méditerranée au Sénégal, en passant par l’Andalousie avec Séville, Grenade, Almeira, Badajoz…

Marrakech, Terre de Dieu

En 1062, Youssef Ibn Tachafine part à la guerre et Zaynab établit son campement dans une vaste pleine du Haouz. Petit à petit, elle conçoit les plans de la future Marrakech (Terre de Dieu). “Dans ce long espace de lumière, borné d’un côté par les neiges, de l’autre par le feu, tout se transforme en une seconde” a déclaré Zynab Nefzaouia, d’après l’ouvrage de Zakya Daoud.

À son retour, Youssef Ibn Tachafine ordonne de faire construire la ville ocre exactement comme Zaynab l’avait imaginée. Une ville qu’elle gouvernera avec fermeté et qui deviendra au fil du temps, une cité prospère et la capitale du Sud marocain, carrefour des civilisations.

Zaynab et Youssef

Mais avant la grande histoire d’amour entre Zaynab et Youssef, la reine de Marrakech a été mariée très jeune en premières noces à Youssef Ibn Ali, un chef de tribu berbère. Bien trop intelligente pour lui, l’union ne dure pas. Zaynab épouse ensuite l’émir Luqut Al Maghrawi, qui meurt au combat contre les Almoravides. Elle hérite de sa fortune et suite à la guerre, vers 1068, Zaynab Nefzaouia épouse Abu Bakr Ibn Omar, roi et fondateur du mouvement almoravide. Peu de temps après, Abu Bakr est appelé pour pour une guerre dans le désert du Sahara et considérant que son épouse ne peut pas l’accompagner, il la quitte et lui conseille d’épouser son cousin Youssef ben Tachfine. Zaynab suit son conseil et se maria avec Youssef et malgré une différence d’âge de 27 ans, ils vécurent heureux et eurent deux enfants : Ali Ben Youssef et Tamima Ben Youssef ibn Tachfine.

L’énorme impact de Zaynab Nefzaouia dans la création de la dynastie et de ses traditions a grandement fait évoluer la situation des femmes dans le Maroc almoravide. Après ça, les princesses ont participé aux affaires politiques, à la réflexion sur des points cruciaux  et on recense même une poignée de femmes médecins à l’époque. Une société en avance sur son temps.

Sous le règne de Youssef Ibn Tachfin et de Zaynab Nefzaouia, la civilisation almoravide connut son apogée avec pour capitale, Marrakech, la perle du sud, la ville ocre, la cité jardin, la terre de dieu.